Colon transverse

Définition

Cancers colon transverse

Les cancers du côlon transverse représentent environ 10 % des cancers colorectaux. Leur diagnostic est souvent tardif ; ils se révèlent sous une forme compliquée dans 30 à 50 % des cas (occlusion, perforation, fistule interne). L’évolution des symptômes est souvent insidieuse. Les tumeurs du côlon tranverse droit sont souvent volumineuses, parfois abcédées dans la paroi abdominale antérieure ou dans le rétropéritoine. Elles peuvent aussi envahir les organes de voisinage et fistuliser. Les tumeurs du côlon transverse gauche sont souvent des petits cancers sténosant occlusifs. Les formes T4 représentent 20 à 40 % des cas. La tomodensitométrie volumique est l’examen le plus performant pour réaliser le bilan d’extension de ces tumeurs de stade évolué. Du fait de leur localisation centrale dans l’abdomen et de la fréquence des formes évoluées, les diagnostics différentiels des tumeurs du côlon transverse sont nombreux. Les cancers du côlon transverse médian posent des problèmes de curage ganglionnaire et de rétablissement de continuité. Le choix du type de résection dépend notamment des conditions anatomiques. Les récidives loco-régionales se présentent sous forme de masses tumorales fixées au rétro péritoine. Les séries chirurgicales concernant les tumeurs du côlon transverse datent des années 70-80. La chirurgie était curative dans moins de 50 % des cas. La morbi-mortalité était d’environ 20 %. La survie globale à 5 ans était inférieure à 35 %. Les tumeurs du côlon transverse étaient de mauvais pronostic.