Cure d’éventration

Définition

 

Hernie sur ancienne cicatrice ou éventration post opératoire

 

L’éventration est une hernie que se développe sur cicatrice de laparotomie (hernie incisionnelle) .
 

Il s’agit d’un défaut pariétale ( déhiscence aponévrotique  avec sac péritonéal ) conséquence d’une opération chirurgicale pour 95% des cas ou  d’un traumatisme pour 5%.

 

  • La grande majorité se constituent et deviennent apparentes dans l’année qui suit l’opération initiale.

  

  •  Les éventrations y sont fréquentes, affectant 5% à 20% des opérés par ouverture classique de l’abdomen  (laparotomie)

Symptômes

Symptômes éventration

 

Les éventration le plus souvent sont indolores et bien réductibles.

L’éventration se présent comme une voussure ou masse localisée sur un ancienne cicatrices abdominales.

Elle peut contiennent de l’intestin grêle ou du gros intestin, parfois les deux en même temps.

Le développement progressif du sac et l’alourdissement de son contenu sont source d’une gêne qui peut devenir invalidante.

Un éventration qui devienne douloureuse peut se compliquer d’une occlusion intestinale ( l’intestin est coincé dans la hernie ) avec risque de perforation intestinale

Les signes d’occlusion sont  l’arrêt des gaz et des matières, parfois associés à des vomissements.

Une intervention chirurgicale est alors nécessaire en urgence.
 

  • Symptomes
  •  Douleur

    Occlusion intestinal ( éventration étranglée)    

    Perforation intestinale ( gangrene)        

Troubles respiratoires du sujet ayant une grosse éventration

 

Deux cas de figure :

  • Grosse éventration à contenu mobile

Elle entraine une respiration paradoxale abdominale avec insuffisance respiratoire secondaire.
En permanence le diaphragme est relâché et la Pression intra abdominale est basse.

  • Grosse éventration éventration à contenu fixe

Les viscères sont contenus dans un sac péritonéal hors de l’abdomen(deuxième abdomen de Goni Moreno).
La cure chirurgicale est délicate car la réintégration de ces viscères provoque un déséquilibre respiratoire.
 

Causes

 

Causes et facteurs de risque d’éventration

 

  • Type d’incision  ( > risque)

  • Laparotomie médiane les incisions médianes sont plus susceptibles de se compliquer d’éventration que les incisions transversales ou obliques.
  • Laparotomies itératives
  • Site de colostomies
  • Orifices de drainages multiples
  • Plaies par balles et par armes blanches dégâts musculaires et infections
  • facteurs de risque

  • Obésité
  • Infection post opératoire : abcès ou hématomes de paroi
  • Complications pulmonaires, avec encombrement et efforts de toux
  • Facteurs d’hyper pression abdominal post opératoire
  • Irradiation
  • Traitement immunodépresseur(corticothérapie et chimiothérapie).
  • Dénutrition

 

La meilleur prévention d’une éventration est le développement de la chirurgie par laparoscopie évitant les grandes incisions classiques
 

Traitement Chirurgical

 Traitement chirurgicale de l’éventration avec pose de prothèse

  • Indications
  • Il faut opérer les éventration de volume croissant, gênantes et surtout douloureuses, annonçant alors souvent la survenue d’un étranglement.

Le traitement des éventrations post-opératoires de la paroi abdominale antérieure consiste à disséquer le sac herniaire, à réintégrer les viscères dans la

cavité abdominale puis à réparer la paroi, avec ou non pose d’une prothèse.

La voie d’abord peut être antérieure (laparotomie) ou intrapéritoneale ( laparoscopie) .

 

Cure d’éventration avec pose de plaque  par laparotomie ( voie antérieure)

  • L’ancienne cicatrice est réséqués.
  • Il s’agit d’une opération nécessitant de vastes décollements, et des dissections étendues. Elle peut durer 1 à 3 heures selon les cas.
  • Les berges musculo-aponévrotiques sont parfaitement disséquées de façon à présenter de chaque côté des tissus sains et solides ( avivement des berges )
  • L’hémostase est méticuleuse pour éviter les hématomes postopératoires.
  • La réparation pariétale est possible grâce à une plaque.
  • La prothèse est placé en rétro musculaire pré fasciale entre le plan péritonéal et le plan aponévrotique selon la technique tension free.
  • Dans certains cas, rares, l’espace entre le péritoine et les muscles est inaccessible ou inutilisable. Il faut alors disposer une plaque double phase dans la cavité péritonéale ( susceptible de ne pas adhérer aux viscères )
  • L’intervention se termine le plus souvent par un drainage aspiratif dans l’espace sous cutané (drain de Redon).
  • Ces prothèses sont parfaitement tolérées par l’organisme et il n’existe pas de phénomène allergique.

Complications cure d’éventration

  • Hématome
  • Récidive
  • Infection de la plaque ( 0,5-1% ) : une fois l’infection installée, le retrait complet de la plaque est nécessaire pour permettre la guérison

Laparoscopie

 

Cure d’éventration par laparoscopie avec pose de plaque prothétique intra péritonéale

Les chirurgiens de l’ équipe iGEA sont spécialisés dans la cure des éventrations par laparoscopie.
 
  • Avantages
  • peu agressive

  • moindre douleur post-opératoire

  • reprise rapide de l’activité physique

 

  • Contra indications de la laparoscopie
  • éventration étranglé

  • taille du collet de l’éventration  supérieure à 6 cm de diamètre.

 

Cure éventration par coelioscopie dr SALSANO Montpellier - castelnau le Lez - lunel

 

 

Info pratique

Cure d’éventration avec mise en place de plaque par voie classique

 

Une évaluation précise de ces risques est indispensable en pré-opératoire

La consultation chez un pneumologue avec évaluation de la fonctionnalité respiratoire (EFR) est obligatoire pour les grosses éventration ( kinésithérapie

respiratoire post opératoire )

En cas de surcharge pondérale, un amaigrissement est toujours souhaitable.

  • à noter
  • Vous entrerez la veille au soir ou le matin de l’opération à la clinique .

    N’oubliez pas  les bas anti – thrombose (ordonnance fournie lors de la consultation )

    N’oubliez pas  la ceinture de contention adaptée à votre taille (ordonnance fournie lors de la consultation )

    Signalez vos allergies cutanées (surtout à l’iode) si vous en connaissez.

    Des antibiotiques seront administrés pendant et après l’intervention.

    Les pertes sanguines sont habituellement faibles et aucune transfusion n’est nécessaire.

    La plaque est profonde, ne gêne pas, n’est pas perceptible.

    Le retrait des» drains aspiratifs  ( Redon) 2éme et le 4ème jour postopératoire. Il sont placés, dans les décollements, entre plaque et muscles, et sous la peau

    Boisson et alimentation seront reprises le soir ou le lendemain de l’opération.

    Habituellement la douleur n’est pas très intense, mais de toute façon des calmants sont toujours prévus.

    Les fils cutanés seront retirés entre le 8ème et le 15ème jour.

    Les douches sont possibles dès qu’il n’y a plus de drains.

    Vous quitterez la clinique entre le 2ème et le 6ème jour, selon l’importance de l’opération.

 

  • Important
  •  

    Pendant un mois il vous est recommandé  de ne pas faire d’efforts physiques.

    Attendez 3 mois  pour faire des efforts intenses, brusques ou violents et pour reprendre une activité physique et sportive normale.

    L’arrêt de travail est fonction de l’importance de l’éventration et du type de travail : il va de 7 à 49 jours