Info utiles

Renseignements utiles à la préparation d’une cholécystectomie

  • Parlez à votre médecin de tous les médicaments et suppléments que vous prenez.
  • Continuez de prendre la plupart des médicaments tels qu’il ont été prescrit.
  • Cessez de prendre certains médicaments car ils peuvent augmenter votre risque de saignement.
  • Vous devez rester à jeun la nuit avant l’intervention. Vous pouvez boire une gorgée d’eau avec vos médicaments, mais éviter de manger et de boire au moins 6 heures avant l’intervention.
  • Il faut prendre une douche avec un savon antibactérien avant l’intervention.

Planifiez à l’avance le retour chez vous et la convalescence après une opération:

  • Trouver quelqu’un pour vous conduire à domicile et rester avec vous.
  • Demandez à un ami ou à un membre de la famille de vous raccompagner chez vous et rester près de vous la première nuit après la chirurgie.

 

La plupart des gens peuvent rentrer chez eux le jour même de leur cholécystectomie, mais des complications peuvent survenir et nécessiter une ou plusieurs nuits à la clinique.

Si le chirurgien doit faire une longue incision dans l’abdomen pour enlever la vésicule biliaire, vous devrez peut-être rester à la clinique plus longtemps.

Il n’est pas toujours possible de savoir à l’avance quelle procédure sera utilisée.

Planifiez votre séjour au cas où vous devez rester à la clinique: 

n’oubliez pas d’apporter des objets personnels  comme votre brosse à dents, des vêtements confortables et des livres ou des magazines pour passer le temp

Cholécystectomie cœlioscopique = modalité de prise en charge  en ambulatoire à Montpellier – Clinique Clementville – Clinique du Parc

Après l’opération

Dès le réveil, le patient est conduit dans son lit dans le service de chirurgie ambulatoire. L’infirmière lui propose alors un peu d’eau ou de la tisane : le midi, le patient doit pouvoir manger un repas léger . Des calmants/ antalgiques sont administrés par les perfusions qui sont laissées en place 2 à 3 heures..
L’infirmière est attentive à l’intensité de la douleur du patient et à sa capacité à retrouver une autonomie satisfaisante (déplacements dans la chambre , reprise des mictions et du transit,,aspect des plaies…).
Après quelques heures de récupération la perfusion est ôtée et les antalgiques (anti-douleurs) sont pris par la bouche. L’équipe soignante et l’anesthésiste s’assurent alors que la douleur ne réapparaît pas et que le confort abdominal du patient reste correct.
La sortie du patient peut être envisagée.
L’infirmière s’assure que le patient soit en possession des papiers nécessaires : compte rendu opératoire , compte rendu d’hospitalisation , arrêt de travail ( 15 jours ) , ordonnance de sortie , rendez vous de consultation de contrôle à 1 semaine chez le médecin traitant , à 5 semaines chez le chirurgien

Sortie de la clinique

La sortie ne sera décidée qu’après une visite  de l’anesthésiste ( et à la fois du chirurgien)   En pratique, le patient quitte le service entre 15 h et 19 h, accompagné d’un membre de sa famille.
Le repas du soir doit être léger.
Il s’agit en général d’une soupe et d’un yoghourt l.

Les jours suivants

Les plaies ne requièrent aucun soin du fait de leur mode de fermeture.= surjet intradermique (fil à l’intérieur) et de la colle biologique.
Le patient a la possibilité de prendre une douche dès le lendemain de l’intervention.
L’arrêt de travail est de 15 jours sauf pour les travailleurs de force ou il est de 4 semaines .