sigmoidectomie à distance

Chirurgie Differée

Colectomie gauche ou  sigmoïdectomie prophylactique après diverticulite.
 

Le délai entre la chirurgie et la dernière poussée doit être d’au mois de 3 mois.

Les bénéfices potentiels et les risques de cette chirurgie sont à discuter au cas par cas.

Indication à la Sigmoïdéctomie prophylactique   

Après deux poussées  de sigmoïdite compliquée avec signes scannographiques  de gravité après une poussée grave chez le sujet de moins de 50 ans.

Video colectomie sigmoïdienne

La colectomie gauche est le nom de la procédure de résection des lésions localisées sur la moitié gauche du transverse, colon descendant et  sigmoïde. La sigmoïdectomie est la résection du sigmoïde.
En fonction du degré de l’inflammation, la chirurgie sera traditionnelle ou par voie mini invasive (laparoscopie = coelioscopie).

En chirurgie traditionnelle, une grande incision est nécessaire, tandis que la colectomie gauche par laparoscopie est une intervention mini-invasive. Elle est réalisée à travers trois ou quatre petits incisions.

Le temps opératoire d’une colectomie gauche est variable entre 1h et 3,30 h selon le poids du patient et les difficultés rencontrées.

Une mobilisation active et une réalimentation precoce facilitent la récupération.

Une intervention de colectomie par laparoscopie est en général un peu plus longue. En revanche, la convalescence est beaucoup plus rapide.

 

Technique de la sigmoïdectomie par coelioscopie

Technique de la sigmoïdectomie par cœlioscopie avec 3 trocarts

La technique que nous utilisons en laparoscopie (avec 3 – 4 trocarts) comprends les étapes suivantes :

  • décollement colo-épiploïque
  • ligature de la veine mésentérique inferieure 
  • décrochement de la racine du mesocolon transverse et de l’angle colique gauche
  • ouverture du fascia de Toldt gauche permettant la mobilisation du côlon gauche et du côlon iliaque
  • repérage de l’uretère gauche par en dehors
  • section du tronc des artères sigmoïdiennes ( en préservant l’artère colique supérieure gauche ) à l’aide des clips vasculaires sous le promontoire emportant la charnière rectosigmoïdienne
  • extériorisation du côlon par une incision de 4 cm en fosse iliaque droite ou sus pubienne , section colique, calibrage et mise en place de l’embout de la pince circulaire mécanique
  • réintégration de l’ensemble, fermeture de l’incision, recréation du pneumopéritoine
  • anastomose colorectale haute latero -terminale mécanique dont l’étanchéité est vérifiée par injection de sérum bétadiné + test à l’air.