Foie

Definition

Carcinome Hépatocellulaire

Le cancer primitif du foie se forme dans les cellules du foie (hépatocytes), des canaux biliaire ou des vaisseaux sanguins.

Le cancer primitif du foie est différent du cancer qui prend naissance ailleurs dans l’organisme pour se propager ensuite au foie (appelé cancer secondaire ou métastatique du foie).

 

Le foie est l’un des organes les plus volumineux du corps humain. Il est logé dans la partie supérieure de l’abdomen, du côté droit, et protégé par les côtes inférieures.

Deux sections, appelées lobes, divisent le foie, le droit et le gauche, ce dernier étant le plus petit.

 

Le foie remplit plusieurs fonctions essentielles à votre santé :

  • Il produit des enzymes et de la bile qui facilitent la digestion,
  • Il emmagasine de l’énergie, des vitamines et des minéraux et les libère dans le sang lorsque le corps en a besoin,
  • Il synthétise des protéines qui contribuent à la coagulation du sang afin de stopper le saignement en cas de coupure ou de blessure.
  • Il débarrasse le sang des éléments nocifs comme l’alcool et les déchets de l’organisme,
  • Il régularise la quantité de certaines substances chimiques naturellement présentes dans le corps, par exemple le cholestérol.

 

Le foie s’approvisionne en sang à partir de deux sources. L’artère hépatique, qui transporte du sang vers le foie, contient une grande quantité d’oxygène, provenant des poumons et du cœur. Le sang qui vient des intestins, riche en nutriments, arrive vers le foie par la veine porte.

La plupart des cancers primitifs du foie se développent dans les cellules du foie (hépatocytes), on les appelle carcinomes hépatocellulaires.

 

Le cholangiocarcinome, moins fréquent, prend naissance dans les canaux biliaires, qui acheminent la bile produite par le foie jusqu’à la vésicule biliaire, où elle sera conservée jusqu’à ce que l’organisme en ait besoin pour le processus digestif.

L’information contenue ici porte sur les cancers hépatocellulaires, mais les cholangiocarcinomes sont souvent traités de la même manière.

Le cancer secondaire du foie (aussi appelé cancer métastatique du foie), provient d’un cancer situé ailleurs dans l’organisme et qui va par la suite se propager au foie.
 

Causes et Facteurs

Causes et Facteurs de risques

Le cancer primitif du foie n’est pas attribuable à une cause unique, mais certains facteurs semblent associés à un risque accru :

  • Une infection hépatique chronique (h-Hépatite B ou C)
  • La cirrhose : lésion du foie caussées par une hépatite, la consommation excessive d’alcool durant une longue période et certains facteurs héréditaires.
  • L’exposition à l’Aflatoxine : une substance chimique naturelle produite par la moisissure se développant sur les noix et les céréales dans de mauvaises conditions d’entreposage (phénomène plus fréquent en Afrique et en Asie).
  • L’exposition à certains produits chimiques industriels (notamment le chlorure de vinyle et l’arsenic).
  • L’utilisation à long terme de stéroïdes anabolisants (hormones que consomment certains athlètes pour augmenter leur force musculaire).
  • Certains troubles du métabolisme, tels que l’hémochromatose (accumulation excessive de fer par le foie).

 Le cancer primitif du foie peut parfois se développer en l’absence de tous ces facteurs de risques

Diagnostic

Diagnostic du cancer primitif du foie

Il est probable que votre médecin ait soupçonné la présence d’un cancer primitif du foie après vous avoir examiné et interrogé sur votre état de santé et vos antécédents médicaux.

Pour ce faire, le médecin effectuera des palpations au niveau de votre abdomen et de votre bassin pour voir si le foie, la rate et les organes avoisinants présentent des masses suspectes ou ont changé de forme ou de taille. Le médecin vérifiera également s’il y a une accumulation anormale de liquide dans votre abdomen (acsite) et examinera votre peau et vos yeux afin de déceler des signes de jaunisse (ictère).

Pour confirmer son diagnostic, le médecin aura recours à certaines analyses, qui pourront également permettre d’établir le « stade » du cancer. Il se peut que vous ayez à passer un ou plusieurs des tests suivants.

 

Analyses sanguines

  • A partir d’échantillons de votre sang, on vérifie la quantité et l’apparence des différents types de cellules sanguines. Les résultat des analyses montrent dans quelle mesure vos organes fonctionnnent normalement et peuvent fournir des indications suggérant la présence ou non d’un cancer.
  • Un test de la fonction hépatique permettra d’évaluer le fonctionnement de votre foie. Un autre test mesurera le temps que met votre sang à coaguler.
  • Il est également possible que l’on vérifie la présence dans votre sang de protéines appelées marqueurs tumoraux. Les cellules cancéreuses du foie fabriquent un marqueur tumoral du nom d’alpha-fœtoprotéine (AFP). Des concentrations élevées d’AFP peuvent être une indication de cancer.

 

Techniques d’imagerie

Ces techniques permettent de procéder à un examen approfondi des tissus, des organes et des os. La radiographie, l’échographie, la tomodensitométrie [TDM], l’imagerie par résonance magnétique [IRM] et la scintigraphie osseuse sont autant de moyens pour votre équipe soignante d’obtenir une image de la tumeur et de vérifier si elle s’est étendue. Ces tests sont généralement sans douleur et ne nécessitent aucune anesthésie.

Vous pourriez aussi passer une radiographie spéciale appelée artériogramme (ou angiogramme). On injecte d’abord un colorant particulier dans une artère de l’aine; le colorant s’infiltre ensuite dans les vaisseaux sanguins du foie, ce qui permet au médecin de le voir plus clairement.

 

Biopsie

Une biopsie peut être requise pour établir avec certitude un diagnostic de cancer.

Cette intervention consiste à prélever des cellules de l’organisme afin de les examiner au microscope. Si les cellules sont cancéreuses, il faudra ensuite déterminer leur rapidité à se multiplier. Il existe différents types de biopsies :

 

  • Lors d’une biopsie par forage, le médecin insère une aiguille dans une incision pratiquée dans l’abdomen afin de retirer un fragment volumineux de tissu.
  • La ponction à l’aiguille fine utilise une mince aiguille pour aspirer une petite quantité de tissu de la région anormale du foie.

 

Dans les deux cas, le médecin pourra recourir à l’imagerie par ultrasons ou à la tomodensitométrie pour placer l’aiguille au bon endroit. Un anesthésique local sera utilisé pour insensibiliser la région sous examen. Comme il y a un risque de saignement à la suite d’une biopsie du foie, il se peut que vous deviez demeurer à l’hôpital durant quelques heures ou toute la nuit après l’intervention.

 

Laparoscopie

Lors d’une laparoscopie, un tube étroit et souple, muni d’une lumière et d’une caméra à son extrémité, est introduit par une petite incision dans l’abdomen. Le chirurgien examinera le foie ainsi que les autres organes internes voisins et prélèvera plusieurs petits échantillons qui seront envoyés en analyse histologique (biopsie).

Une laparoscopie peut être pratiquée sous simple anesthésie locale, mais elle a habituellement lieu à l’hôpital sous anesthésie générale.
 

Stadification

Stadification du cancer primitif du foie

Une fois que le diagnostic de cancer est confirmé et que votre équipe soignante a recueilli toute l’information nécessaire, il faut ensuite déterminer le stade du cancer.

La stadification du cancer consiste à définir la taille de la tumeur et à vérifier si elle s’est développée au-delà du site où elle a pris naissance.

 

Quatre stades ont été définis pour le cancer primitif du foie. Le stade 3 est divisé en trois sous-groupes.

 

Dans le cas du cancer primitif du foie, on peut aussi regrouper les différents stades en fonction du traitement possible. Il existe trois groupes de traitement.

Il est important de connaître le stade de votre cancer, car c’est ce qui vous aidera, vous ainsi que votre équipe soignante, à choisir le traitement qui vous convient le mieux.

 

 

Traitement

Traitement du cancer primitif du foie ( CHC )

Le choix du traitement pour un cancer primitif du foie dépendra aussi :

  • de la condition du foie ;
  • de la taille et de la localisation de la tumeur, ainsi que du nombre de tumeurs présentes dans le foie;
  • de la propagation ou non du cancer à l’extérieur du foie.