By Pass Gastrique en Y

anneau gastrique gastric banding bendaggio gastrico

Présentation

Le Gastric By-Pass consiste à créer une petite poche gastrique dans laquelle arrivent les aliments :

  • Cette poche a une capacité très réduite de 30-50 ml et permet de petits repas (restrictifs)
  • ↓ apport calorique
  • Moins de digestion des aliments par le néo-estomac

Cette poche est reliée directement au jéjunum (anastomose « 1 » gastro jéjunale Latéro – Latérale) :

  • Les aliments passent dans l’intestin en court-circuitant une grande partie de l’estomac, le duodénum et le jéjunum :
  • Segment d’intestin grêle outrepassé (malabsorption) – ↓ calories et nutriments
  • Hormones intestinales :
    1. Satiété précoce
    2. Suppression la faim
    3. Mécanisme principal du diabète type 2 renversé.

Nous réalisons une deuxième anastomose à 150 cm de distance ( anastomose 2 = jéjuno – jéjunale Latéro – Latérale ) pour permettre le passage des sécrétions gastro-bilio- pancréatiques :

  • La section de l’anse bilio-pancréatique à gauche de l’anastomose G-J permet de terminaliser / transformer l’anse en Omega en Y .
  • La Fermeture systématique des brèches mésentériques permet de réduire le risque des hernies internes qui surviennent en règle générale dans les 2 premières années après LRYGBP, après amaigrissement massif et fonte des mésos.

Le By-Pass permet la réduction de l’apport calorique et aussi de l’absorption des substances nutritives. Il s’agit d’une chirurgie à effet mixte : restriction et malabsorption.

Pourquoi choisir le By Pass en 7 points :

Le by-pass gastrique est l’intervention de référence (gold standard) en matière d’obésité morbide.

  1. Le By-pass gastrique est la chirurgie bariatrique la plus efficace en terme de résultat sur la perte de poids.
  2. Après ablation d’anneau gastrique (taux fistule du by pass est inférieure par rapport à la sleeve).
  3. Après échec de Sleeve gastrectomie (taux fistule du by pass est inférieure par rapport à la sleeve).
  4. Après Sleeve gastrectomie chez le super obèse -IMC >50 Kg/m2 (chirurgie en 2 temps).
  5. Chez le patient obèse qui souffre d’un RGO (by pass = meilleur traitement du reflux) rapport à la sleeve ).
  6. Chez le patient obèse avec diabète (by pass meilleur traitement du diabète chez l’obèse)
  7. Chez le patient obèse avec alimentation plutôt anarchique avec grignotages sucrés et notion d’assomption de grandes quantités de sodas (« dumping syndrome »).

La perte de poids s’explique donc par 4 mécanismes :

  1. Petite taille de la poche gastrique (30-50 cc).
  2. Malabsorption dont l’importance varie en fonction de la longueur du jéjunum exclu.
  3. Réduction du taux de l’hormone ghréline et modification du taux des des Hormones intestinales (augmentation de GLP-1, PYY, and oxyntomoduline, diminution du GIP) -avec
    1.  Satiété précoce
    2. Suppression la faim
    3. Mécanisme principal du diabète type 2 renversé
  4. Dumping syndrome associé à l’ingestion des aliments sucrés (malaise, diarrhées, sudation)

Le By-pass gastrique est la chirurgie bariatrique la plus efficace en terme de résultat sur la perte de poids.

Avantages

  • Perte de poids importante.
  • Amélioration rapide de la qualité de vie.
  • Le confort alimentaire est meilleur qu’avec la gastroplastie (vomissements rares)

Résultats évalués à long termes :

  • Perte pondérale à 5-10 ans de distance.
  • 60-70% (% excès de poids perdu).
  • Rémission du diabète.
  • Contrôle des autres pathologies liées à l’obésité.

Inconvénients du By-Pass :

  • Chirurgie techniquement plus difficile = temps opératoire reste court chez un « opérateur expert ».
  • Risque de carences vitaminiques = diminution de la digestion des vitamines « liposolubles » (vitamines A, D, E K), de la vitamine B12 et de certains nutriments et oligo éléments.
  • Le résultats en terme de perte ponderale, régression des comorbidités, gestion de toute éventuelle complication à distance et satisfaction du patient dépendent de l’engagement du patient dans un protocole de suivi de qualité.

Résultats

Le pourcentage de perte de l’excès de poids obtenue avec le by pass Gastrique en Y – à moyen terme -est important (%EWL = 90 %) et se maintient stable à cinq ans avec un taux faible d’effets secondaires (10-15%).

  • Avec votre petite poche d’estomac (volume de 50cc), vous mangerez des petites quantités à chaque repas.
  • Manger trop ou trop vite peut provoquer des vomissements ou une douleur intense.
  • La quantité d’aliments que vous pourrez consommer augmentera progressivement mais restera toujours faible.
  • La perte de poids à long terme après le by pass gastrique dépend de votre engagement. Il faut maintenir les changements de vos habitudes alimentaires et faire de l’exercice physique.
  • Les améliorations observées dans le diabète de type II, l’hypertension artérielle et l’hypercholestérolémie peuvent diminuer considérablement vos risques d’avoir une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Les résultats du by pass gastrique – LRYGB à long terme :

Le résultat final à long terme dépendra du maintien d’une bonne hygiène de vie, tant sur le plan alimentaire (l’alimentation pauvre en sucre et à tendance végétarienne est la plus indiquée) que sur celui de l’activité physique.

Les complications possibles

La difficulté de cette procédure chirurgicale (LRYGB) réside dans la confection d’un petit réservoir : poche gastrique et dans la réalisation deux sutures (anastomoses) digestives sous cœlioscopie.

La mortalité est de 0 à 1%.

Nous réalisons de façon systématique une imagerie (Scanner avec opacification orale) selon un protocole qui a été publié en 2017.

Complications post-opératoires immédiates du by pass gastrique en Y-LRYGB :

  • Fistules (lâchage de la suture) : 1 à 3%
  • Hémorragies : 1%.

Complications tardives du by pass gastrique en Y-LRYGB :

  • Ulcère anastomotique ( parfois avec perforation et pneumopéritoine ) : 4 %.
  • Sténose de l’anastomose gastro jéjunale : 2%.
  • Hernie interne ( occlusion intestinale) : 2,5 %.
  • Calculs de la vésicule ( nécessitant une cholécystectomie )

Complication métaboliques du by pass gastrique en Y-LRYGB :

  • Carences nutritionnelles (à éviter la carence en vit B12)
  • Hypoglycémie après le repas (dumping syndrome).

Références Bibliographiques

  • Reference 1 : Test1
  • Reference 2 : Test
  • Reference 3 : Test
  • Reference 4 : Test
  • Reference 5 : Test
  • Reference 6 : Test
  • Reference 7 : Test
  • Reference 8 : Test
  • Reference 9 : Test
Share This