complications après colectomie gauche

COMPLICATIONS APRÈS COLECTOMIE GAUCHE

Elles sont rares.Il s’agit d’une chirurgie réalisée fréquemment.

La technique, soit par laparoscopie, soit par voie ouverte, est standardisée, sure et fiable.
 

La complication majeure après résection est la fistule anastomotique.  

La complication majeure après résection est la fistule anastomotique.                                     
Le taux de fistules anastomotiques symptomatiques est comparable après colectomie droite et après colectomie gauche ; Le risque de fistule est estimé entre  ( 1% et 3%)
Il s’agit d’une fuite de matières à travers la suture colique car la suture n’est pas étanche.

Cette fistule peut entraîner une péritonite post-opératoire, qui impose une ré-intervention en urgence et parfois la confection d’une stomie proximale ( anus artificiel temporaire : 3 -6 mois) avec démontage de l’anastomose ( intervention de Hartmann)

Occlusion Intestinale

Il s’agit d’une occlusion du grele

Une reprise difficile du transit peut rendre nécessaire la réalisation d’un scanner pour éliminer le diagnostique d’occlusion intestinale postopératoire sur bride ou hernie interne (incarcération d’une anse du grêle dans une brèche créée par l’intervention).

Abcès de parois 

rare après chirurgie laparoscopique

 

Autres risques sont inhérents à tout acte de chirurgie abdominale

hémorragie

atteinte d’un autre organe abdominal

Plaie ou section de l’uretère gauche : exceptionnelle, en cas d’inflammation majeure ou de tumeur adhérente à l’uretère.

Plaie de la rate : exceptionnel. Cette plaie survient en cas de mobilisation difficile de l’angle gauche est difficile. Ce problème se manifeste par une hémorragie post opératoire (chute du taux d’hémoglobine). En cas de lésion importante et hémorragie post opératoire (chute du taux d’hémoglobine) une réoperation peut être nécessaire ( splénectomie = ablation de la rate).

Plaie du grele  ou  atteinte d’un autre organe abdominale : xceptionnel.
 Cette plaie survient en cas de mobilisation difficile de l’angle gauche est difficile. Ce problème se manifeste par une hémorragie post opératoire (chute du taux d’hémoglobine). En cas de lésion importante et hémorragie post opératoire (chute du taux d’hémoglobine) une réoperation peut être nécessaire ( splénectomie = ablation de la rate).

 

Infections

Infections urinaires , surinfections bronchique , flebite sur catheter periferique : surveillance post opératoire quotidienne et application de mesures de prévention (ablation rapide sonde urinaire,  mobilisation précoce , kinésithérapie respiratoire , ablation des perfusions , ré alimentation précoce ).