Diagnostic

Diagnostic du cancer de l’oesophage

Pour confirmer son diagnostic, le chirurgien aura recours à des examens complémentaires, qui pourront également permettre d’établier le « stade » du cancer.

Téchnique d’imagerie

On vous demandera de boire un liquide épais et crayeux appelé baryum, qui enrobera l’intérieur de votre œsophage, de votre estomac et de votre intestin grêle. Vous passerez une radiographie dynamique (série de radiographies) de l’œsophage et de l’estomac qui est appelée TOGD , transit oeso-gastro-duodénal.
Le TOGD permettra de voir sur la radiographie si la forme de votre œsophage a changé. S’il constate des signes de cancer, le médecin pourra aussi vérifier si la maladie s’est propagée à l’estomac.

Fibroscopie

L’endoscopie de l’œsophage ou œsophagoscopie permet d’examiner l’œsophage à l’aide d’un tube étroit et flexible (endoscope), muni d’une lumière à son extrémité et connecté à une camera vidéo.

Biopsie

 Si le gastroentérologue remarque quelque chose d’anormal au cours d’une endoscopie, il pourra prélever plusieurs échantillons de tissus à l’aide d’une pince. L’intervention qui consiste à prélever des cellules de l’organisme afin de les examiner au microscope est une biopsie.
Une biopsie est habituellement nécessaire pour établir avec certitude un diagnostic de cancer.
 

L’échoendoscopie

L’échoendoscopie permet un bilan plus précis de l’extension pariétale et médiastinale.
Elle donne la possibilité de distinguer les lésions purement sous-muqueuses (T1) des lésions infiltrant la musculeuse (T2), la graisse médiastinale (T3) ou les organes de voisinage (T4).
Elle peut aussi préciser l’existence de ganglions (adénopathies) et permet de faire une ponction/biopsie pour affirmer leur caractère pathologique   (N+ : envahissement cancéreux du ganglion).
Si les cellules sont cancéreuses, il faudra ensuite déterminer leur rapidité à se multiplier.
 

Analyses sanguines

À partir d’échantillons de votre sang, on vérifie dans quelle mesure vos organes fonctionnent normalement.
On étudie la fonction hépatique et rénale.

Examens supplémentaires

Si les épreuves diagnostiquées indiquent que vous avez un cancer de l’œsophage, votre médecin voudra peut-être vous faire passer d’autres examens d’imagerie des tissus, des organes ou des os pour voir si le cancer s’est étendu.
Ces différents tests (échographie, tomodensitométrie, imagerie par résonance magnétique ou scintigraphie osseuse) permettront à votre chirurgien de bien évaluer la taille de la tumeur et de vérifier si elle s’est propagée.