Indications Opératoires

Indications hystérectomie

 

L’hystérectomie peut être nécessaire si vous avez une des pathologies  suivantes:

 

  • VOTRE TITRE
  • Cancer gynécologique 
    Cancer de l’utérus ou du col de l’utérus
    L’hystérectomie peut être votre meilleure option de traitement. Selon le cancer spécifique que vous avez et sont stade d’évolution vos autres options pourraient inclure la radiothérapie ou la chimiothérapie.
  • Fibromes

    L’hystérectomie est le seul traitement qui permet la guérison permanente des problèmes liés aux fibromes. Ceux ci sont des tumeurs utérines bénignes qui causent souvent des saignements persistants, de l’anémie, des douleurs pelviennes et des trouble urinaires. Une prise en charge non chirurgicale des fibromes est possible , en fonction de leur  taille et de votre niveau de gêne. Beaucoup de femmes présentant des fibromes ont peu de symptômes et ne nécessitent aucun traitement.

  • Endométriose

    Dans l’endométriose, le tissu qui recouvre l’intérieur de l’utérus (endomètre) se développe en dehors de l’utérus :  sur les ovaires, les trompes de Fallope, ou d’autres organes pelviens ou abdominaux.

    Si la prise de médicaments ou la chirurgie conservatrice n’améliore pas l’endométriose, vous pourriez avoir besoin d’une hystérectomie avec l’enlèvement des ovaires et des trompes de Fallope (salpingo -ovariectomie bilatérale).

  • Prolapsus utérin
    La descente de l’utérus dans le vagin peut se produire lorsque les ligaments et les tissus de soutien sont affaiblis. Le prolapsus utérin peut conduire à une incontinence urinaire, une pesanteur pelvienne ou des troubles du transit . L’hystérectomie peut être nécessaire pour réparation anatomique satisfaisante avec résolution complète de vos symptômes.
  • Saignements vaginaux persistants
    Si vos règles sont abondantes, irrégulières ou longues à chaque cycle, une hystérectomie peut apporter la réponse quand le saignement ne peut pas être contrôlé par d’autres méthodes.
  • Douleurs pelviennes chroniques

    La chirurgie peut constituer le dernier recours pour ces femmes qui souffrent des douleurs pelviennes chroniques.  

    Une évaluation pre opératoire soigneuse et collégiale est nécessaire car l’hystérectomie  ne règle pas toutes les formes de douleur pelvienne et peut même induire  de nouveaux problèmes.

Apres l’hystérectomie aucune grossesse n’est possible.

Dans le cas du cancer, l’hystérectomie peut-être la seule option.

Mais d’autres pathologies – y compris les fibromes, l’endométriose et le prolapsus utérin – ont d’autres traitements que vous pouvez essayer en premier.

Si vous envisagez une grossesse ou si vous êtes enceinte, demandez à votre médecin de vous parler des alternatives à l’hystérectomie .

Il est toujours possible au cours d’une hystérectomie programmé que votre chirurgien soit amené à effectuer une procédure pas prévue en enlèvant les ovaires et les trompes de Fallope ( hystérectomie et salpingo-ovariectomie bilatérale).

Vous devez être prévenue de ce risque : votre médecin traitant et votre chirurgien  vous en parleront à l’avance .