manifestations cliniques

 

Formes cliniques  de fistule anale

  • forme Aiguë :                                                                                             abcès

  • forme Chronique                                                                                     écoulement

Il existe deux aspects principaux : une forme aiguë qui est un abcès et une forme chronique qui est un simple écoulement

Forme aiguë : abcès

L’abcès se manifeste par une douleur localisée à une partie de l’anus .

Une forme particulière est réalisée par l’abcès inter sphinctérien (ou intra-mural) qui donne une douleur très haute dans le rectum, sans grosseur au niveau de la marge anale et avec très souvent des troubles urinaires.

L’examen, dans cette forme d’abcès, est très douloureux et va chercher à évaluer l’importance de cet abcès et éventuellement de retrouver l’orifice primaire. Ces abcès, qu’ils soient incisés ou qu’ils se soient ouverts spontanément, vont évoluer vers une forme chronique avec un écoulement parfois entrecoupé de poussées de rétention réalisant de nouveaux abcès.

La forme chronique : l’écoulement

Elle peut s’installer d’emblée ou succéder à un abcès incisé ou évacué spontanément.

Il existe un écoulement plus ou moins purulent par un ou plusieurs orifices situés sur la peau de l’anus : on parle d’orifice externe ou orifice secondaire.

Dans le cas particulier de la fistule en fer à cheval, il y a un orifice de chaque côté de la ligne médiane.

Les examens complémentaires ne sont utiles que dans certaines formes, en particulier, l’échographie endo-anale et l’IRM peuvent être demandés dans des formes poli-opérées ou compliquées.

Le chirurgien fait l’examen sous anesthésie générale . Il  va essayer de préciser la hauteur du trajet et de trouver l’orifice primaire responsable de cette fistule.