Suivi postoperatoire

Suivi post opératoire après hémorroïdectomie ou hémorroïdopexie

 

On surveille la Douleur postoperatoire , la reprise de la Minction , le Saignement postopératoire, la reprise du Transit

Douleur après hémorroïdectomie ou hémorroïdopexie

  • Pour réduire la douleur post opératoire après hémorroïdectomie  dans notre technique nous utilisons  des ciseaux soit ultrasoniques soit bipolaires
  • Le traitement antalgique/anti-inflammatoire est systématiquement administré pendant les premiers jours postopératoires
  • La douleur est ravivée lors de la première selle après hémorroïdectomie.
  • Ce traitement est complété par du tramadol ou des dérivés de la morphine per os ou par voie sous cutanée
     

    Miction normale après hémorroïdectomie ou hémorroïdopexie

    Nous vous demandon d’uriner avant l’intervention.

  • Il est  important de prévenir ce risque de globe vésical  en privilégiant l’anesthésie générale à la rachianesthésie.
  • Une rétention d’urine est source de douleurs parfois difficiles à préciser.
  • Chez l’homme, l’administration d’antispasmodique et d’agents alpha 1 bloquant doit être envisagée avant le sondage vésical.
  • Un simple sondage évacuateur suffit chez la femme.

 

Saignement après hémorroïdectomieou hémorroïdopexie

  • Un saignement de faible abondance, lors de la première selle est fréquent et non inquiétant.
  • Une hémorragie avec émission de caillots peut survenir dans les premières heures ou jours, quelque soit la technique opératoire ,principalement au cours des deux premières semaines.
  • En cas d’hémorragie, un tamponnement local peut suffire.
  • Dans moins de 3% des cas il faudra ré opérer en urgence pour  réaliser un geste d’hémostase  au bloc opératoire sous anesthésie générale.

Première Selle après hémorroïdectomie ou hémorroïdopexie

  • Les laxatifs sont systématiquement poursuivis en postopératoire afin d’obtenir une première selle molle dans les 48 à 72 heures.
  • En cas d’hémorroïdectomie, il est conseillé des prendre des antalgiques avant la première défécation et de ne pas s’enfermer dans les toilettes (risque demalaise vagal). Les selles suivantes sont de moins en moins douloureuses à condition de boire beaucoup d’eau et  poursuivre la prise de laxatif afin d’obtenir des selles molles.
  • Les douleurs disparaissent le plus souvent après le cap du 10ème jour.

 

Suivi Postopératoire après cure d’hémorroïdes dr Vincenzo Salsano Montpellier dernière mise à jours Novembre 2016